Permis d’exploitation licence 3 : les différents types de licences

Votre formation pour 0€ ! 
Demandez votre financement à 100% en remplissant simplement ce formulaire. Un formateur vous recontacte sous 24h.

formation-permis-exploitation
Permis d'Exploitation

Le permis d’exploitation licence 3 est un document officiel qui vous permet d’exercer une activité commerciale en France. Il existe différents types de licences, notamment la licence d’exploitation de débit de boissons, la licence d’exploitation de restaurant ou de restauration, et la licence d’entreprise. La CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) est l’organisme chargé de délivrer les licences. Pour obtenir une licence, vous devez suivre une formation hygiène et HACCP obligatoire et respecter certaines obligations liées à l’exploitation de votre établissement.

La licence d’exploitation

La licence d’exploitation est une autorisation administrative délivrée par la mairie, qui permet à son titulaire de exploiter commercialement un établissement recevant du public (ERP). Elle est obligatoire pour toute personne souhaitant ouvrir un restaurant, un café, un bar, une discothèque, etc.

La licence d’exploitation comporte plusieurs mentions obligatoires : la nature et la capacité de l’établissement, les conditions d’hygiène et de salubrité, les horaires d’ouverture et de fermeture, ainsi que les conditions d’accès et de stationnement. Elle peut également comporter des mentions facultatives telles que le type de musique autorisé, l’interdiction de fumer, etc.

L’obtention de la licence d’exploitation nécessite généralement la réalisation de travaux d’aménagement et/ou de rénovation de l’établissement afin de respecter les normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. Ces travaux doivent être effectués avant toute ouverture au public.

Lire aussi  Prix Licence 4 : combien coûte une licence 4 ?
permis exploitation licence 3 femme portant robe bain dentelle blanche tient verre shot

Les différents types de licences

Il existe différents types de licences d’exploitation, notamment la licence d’exploitation de débit de boissons, la licence d’exploitation de restaurant ou de restauration, et la licence d’entreprise. Chacune de ces licences comporte des obligations et des conditions spécifiques qui doivent être respectées par les exploitants.

La licence d’exploitation de débit de boissons

La licence d’exploitation de débit de boissons est requise pour exploiter un établissement servant des boissons alcoolisées ou non alcoolisées en vue de les consommer sur place ou à emporter. Cette licence est délivrée par la mairie du lieu de l’exploitation et peut être soumise à certaines conditions, notamment en ce qui concerne l’hygiène et la safety.

La licence d’exploitation de restaurant ou de restauration

La licence d’exploitation de restaurant ou de restauration permet l’ouverture au public d’un établissement servant des repas à consommer sur place. Elle est délivrée par la mairie du lieu d’implantation de l’établissement et comporte des mentions obligatoires concernant la capacité d’accueil de l’établissement, son agrément sanitaire et, le cas échéant, son agrément pour la vente de débit de boissons.

L’obtention de cette licence est soumise à diverses conditions, notamment celles relatives à l’hygiène et à la sécurité alimentaire. Ainsi, les établissements doivent être équipés d’une cuisine fonctionnelle et conforme aux règles d’hygiène en vigueur. Les restaurants doivent également disposer d’une salle de restauration suffisamment spacieuse pour accueillir le nombre de clients prévus par la capacité d’accueil de l’établissement.

En outre, les restaurateurs doivent mettre en place un système de traçabilité des denrées alimentaires afin de garantir la sécurité des aliments servis. Enfin, ils doivent respecter les règles relatives à la publicité et à l’information des consommateurs concernant les allergènes présents dans les aliments servis.

Lire aussi  Calcul de l'alcoolémie : comment cela fonctionne-t-il ?

La licence d’entreprise

Les licences d’entreprise sont les licences qui permettent l’exploitation de certaines activités commerciales. Elles sont délivrées par les chambres de commerce et d’industrie (CCI). Il existe différents types de licences d’entreprise, notamment la licence d’exploitation de débit de boissons, la licence d’exploitation de restaurant ou de restauration, et la licence d’entreprise.

Pour obtenir une licence d’entreprise, il faut généralement être titulaire d’un diplôme spécifique. Les formations hygiène et HACCP sont également obligatoires pour exploiter une ligne ouverte au public. En outre, les exploitants d’établissements sous licence doivent respecter certaines obligations, notamment en matière de déclaration et de paiement des taxes.

La CCI et la délivrance des licences

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) est compétente pour délivrer les licences d’exploitation commerciale et industrielle. La licence est délivrée après examen du dossier de demande et paiement des taxes applicables.

Les titulaires de licence doivent respecter les dispositions légales et réglementaires applicables à leur activité, notamment celles relatives à la protection des consommateurs, à la santé publique, à la sécurité des biens et des personnes, ainsi qu’aux règles de concurrence.

Les titulaires de licence doivent également se conformer aux exigences techniques applicables à leur activité, notamment celles relatives à la construction, au fonctionnement et à l’exploitation des installations.

Les formations hygiène et HACCP obligatoires pour exploiter une ligne ouverte au public

Les formations hygiène et HACCP sont obligatoires pour toute personne souhaitant exploiter une ligne ouverte au public. Ces formations ont pour but de sensibiliser les exploitants aux risques d’ contamination alimentaire et de maladies transmissibles par les aliments. Elles leur apprennent également à mettre en place des mesures d’hygiène efficaces afin de prévenir ces risques.

Lire aussi  Les règles de l'happy hour en France

La formation hygiène est composée de différents modules, chacun abordant un aspect particulier de l’hygiène alimentaire. Elle traite notamment du lavage des mains, du nettoyage et de la désinfection des surfaces, du stockage des aliments, de la manipulation des denrées périssables, etc. La formation HACCP, quant à elle, a pour objectif d’enseigner aux exploitants comment identifier les dangers potentiels pour la sécurité alimentaire de leur établissement et mettre en place les mesures nécessaires pour y faire face.

Afin de pouvoir bénéficier de ces formations, les exploitants doivent se rendre auprès de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de leur département. La CCI est en effet chargée de la délivrance des licences d’exploitation et de la organisation des formations obligatoires.

permis exploitation licence 3 verre clair liquide brun

Les obligations liées à l’exploitation d’un établissement sous licence

L’exploitation d’un établissement sous licence implique des obligations en termes de gestion et de développement commercial. Ces obligations sont définies par la loi et les règlements en vigueur.

En matière de gestion, l’exploitant d’un établissement sous licence est tenu de respecter les normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. Il doit également veiller à ce que son établissement soit accessible aux personnes handicapées. En outre, l’exploitant doit garantir le bon fonctionnement des installations et des équipements de son établissement.

En ce qui concerne le développement commercial, l’exploitant d’un établissement sous licence doit mettre en place une stratégie commerciale efficace afin de développer son activité. Il doit également veiller à ce que son établissement soit bien entretenu et attractif pour les clients.

Voir aussi :