Restaurant solidaire : définition et explication

Votre formation pour 0€ ! 
Demandez votre financement à 100% en remplissant simplement ce formulaire. Un formateur vous recontacte sous 24h.

formation-ouvrir-restaurant
Ouvrir un Restaurant

Un restaurant solidaire est un restaurant qui s’engage à aider les personnes en difficulté sociale et/ou économique. Le projet des restaurants solidaires à Paris a été lancé en 2011 dans le but de venir en aide aux sans-abri. Le fonctionnement d’un restaurant solidaire est simple : les clients payent ce qu’ils veulent et/ou peuvent, et les bénéficiaires des restaurants solidaires sont principalement les sans-abri.

Les restaurants solidaires apportent une aide considérable au développement social et économique de la capitale. En effet, grâce à ces restaurants, les sans-abri ont accès à une nourriture de qualité et à un lieu où ils peuvent se reposer et se sentir en sécurité. De plus, ces restaurants leur permettent de retrouver un certain anonymat et de ne pas être stigmatisés.

Définition d’un restaurant solidaire

Un restaurant solidaire est un établissement qui s’engage à reverser une partie de ses profits à des associations caritatives ou à des projets de développement. Ces restaurants mettent en place différentes formules pour collecter des fonds : soit en reversant une partie des recettes, soit en faisant payer les clients un peu plus cher que dans un restaurant classique, soit en organisant des événements spéciaux.

Le projet de restaurants solidaires à Paris a été lancé en 2010 par la mairie de Paris. L’objectif était de créer des établissements solidaires dans tous les arrondissements de la capitale afin de lutter contre la précarité alimentaire. Aujourd’hui, il y a plus de 60 restaurants solidaires à Paris.

Lire aussi  Comment ouvrir une pizzeria ? Les 8 étapes à suivre.

Le fonctionnement d’un restaurant solidaire est simple : une partie des profits est reversée à une association caritative ou à un projet de développement. Les restaurants solidaires ont pour but de sensibiliser leur clientèle aux problèmes sociaux et économiques du pays dans lequel ils opèrent. Ils sont souvent gérés par des bénévoles et font appel à des produits locaux et/ou biologiques.

Les bénéficiaires des restaurants solidaires sont souvent les personnes les plus défavorisées : sans-abri, migrants, personnes âgées… Les restaurants leur offrent un repas chaud et nutritif à un prix abordable ou gratuitement. Les aides apportées par les restaurants solidaires au développement social et économique sont nombreuses : lutte contre la précarité alimentaire, insertion professionnelle, lutte contre l’exclusion…

en France.

En France, la formation obligatoire pour ouvrir un restaurant est de deux ans. Cette formation est composée d’un stage de six mois en restauration, suivi d’un stage de six mois en gestion. Les restaurateurs doivent également obtenir une licence de restauration, qui leur permet d’exercer le métier de restaurateur.

restauration solidaire facade cafe

L’origine du projet restaurants solidaires à Paris

Le projet restaurants solidaires à Paris a été lancé en 2011 par le maire de l’époque, Bertrand Delanoë. C’est un projet qui s’inscrit dans une volonté de lutter contre la précarité et l’exclusion sociale. Le principe est simple : des restaurateurs s’engagent à proposer un menu à petit prix (5 euros maximum) à des personnes en situation de précarité. Ces dernières peuvent ainsi bénéficier d’un repas complet et équilibré, sans pour autant être stigmatisées.

Aujourd’hui, plus de 200 restaurants solidaires ont vu le jour à Paris. Ils sont gérés par des associations caritatives ou des structures privées engagées dans la lutte contre la précarité. Ces restaurants solidaires ont permis de nourrir plus de 100 000 personnes en situation de précarité en 2017.

Lire aussi  Ouverture d'un bar à chat : les étapes indispensables

Le fonctionnement d’un restaurant solidaire

Le fonctionnement d’un restaurant solidaire repose sur un modèle économique particulier, appelé « franchise solidaire ». Ce modèle est similaire à celui des restaurants classiques, mais avec quelques différences. Tout d’abord, les restaurants solidaires sont gérés par des associations ou des fondations, et non pas par des entreprises privées. Ensuite, les bénéfices réalisés par ces restaurants sont reversés à des fins sociales ou caritatives. Enfin, les restaurateurs solidaires s’engagent à embaucher des personnes en situation de précarité ou de handicap.

Le modèle économique de la franchise solidaire repose donc sur trois piliers : l’association ou la fondation gestionnaire du restaurant, le franchisé et les bénéficiaires. L’association ou la fondation gestionnaire du restaurant est responsable de la gestion du restaurant et de son personnel. Le franchisé est responsable de l’approvisionnement en produits alimentaires et du paiement des factures. Les bénéficiaires sont les personnes qui bénéficient des services du restaurant, c’est-à-dire les clients.

Les restaurants solidaires ont pour but principal de lutter contre la précarité en favorisant l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap ou de précarité. Pour ce faire, ils mettent en place plusieurs dispositifs :

  • Le dispositif d’accueil : il permet aux bénéficiaires de se familiariser avec le fonctionnement du restaurant et d’acquérir les compétences nécessaires à leur future insertion professionnelle
  • Le dispositif d’accompagnement : il permet aux bénéficiaires de bénéficier d’un suivi individualisé afin de faciliter leur insertion professionnelle
  • Le dispositif de formation : il permet aux bénéficiaires de suivre une formation professionnelle adaptée à leur situation et à leurs besoins
Lire aussi  10 conseils indispensables pour ouvrir un bar et réussir

Les bénéficiaires des restaurants solidaires

Les bénéficiaires des restaurants solidaires sont les personnes en situation de précarité, notamment les sans-abri et les migrants. Ces derniers ont accès à un repas chaud et à des soins médicaux dans ces établissements. Les restaurants solidaires leur permettent également de se socialiser et de retrouver une certaine dignité. Les aides apportées par les restaurants solidaires au développement social et économique sont nombreuses : formation professionnelle, accompagnement juridique, insertion professionnelle…

restauration solidaire groupe personnes rassemble linterieur bar

Les aides apportées par les restaurants solidaires au développement social et économique

Les restaurants solidaires ont un impact positif sur le développement social et économique. En effet, ils permettent aux bénéficiaires de bénéficier d’un repas équilibré et de qualité à un prix abordable. De plus, ces restaurants contribuent à lutter contre la précarité en offrant des emplois stables et des conditions de travail dignes. Enfin, les restaurants solidaires sont souvent des lieux d’accueil et d’échange où les personnes se sentent acceptées et valorisées.