Tout ce que vous devez savoir sur le calcul du CPF

Votre formation pour 0€ ! 
Demandez votre financement à 100% en remplissant simplement ce formulaire. Un formateur vous recontacte sous 24h.

Le CPF, ou compte personnel de formation, est un dispositif mis en place par le gouvernement afin de permettre aux salariés de se former tout au long de leur vie professionnelle. Ce compte est alimenté par une contribution déduite du salaire mensuel du salarié, ainsi que par des versements effectués par l’employeur. Le montant de cette contribution varie en fonction du type de contrat de travail du salarié et de son âge.

Les formations prises en charge par le CPF peuvent être suivies dans le cadre d’une formation professionnelle continue, mais également dans le cadre d’une première formation, si le salarié n’a pas eu l’occasion de suivre celle-ci plus tôt dans sa vie professionnelle. La DIF, ou droit individuel à la formation, est quant à elle un dispositif qui permet aux salariés de bénéficier d’un crédit d’heures de formation chaque année, à utiliser selon leurs besoins et envies.

Le CPF, qu’est-ce que c’est ?

Le CPF, c’est le compte personnel de formation. Tout salarié en CDI ou CDD a un CPF. Ce compte est alimenté par une contribution de l’employeur et du salarié, mais aussi par des crédits DIF acquis au cours de la vie professionnelle. Les sommes versées sur le CPF permettent de financer les formations professionnelles que le salarié souhaite suivre tout au long de sa carrière.

Lire aussi  Compte personnel de formation : connaissez-vous la date limite d'utilisation du CPF ?
calcul cpf etudiants noirs concentres font leurs devoirs ensemble

Les droits au CPF

Le CPF, c’est le compte personnel de formation. Tout salarié en CDI ou CDD a droit au CPF. Il permet de financer des formations tout au long de sa vie professionnelle. Les salariés intérimaires ont aussi droit au CPF, mais uniquement si leur mission dure plus de 3 mois.

Salariés en CDI

Le CPF, ou compte personnel de formation, est un compte ouvert auprès de l’OPCA dont tout salarié peut bénéficier. Il permet de collecter les heures de formations suivies par le salarié tout au long de sa vie professionnelle. Ainsi, le CPF sert à financer les formations professionnelles des salariés afin qu’ils puissent maintenir et améliorer leurs compétences tout au long de leur carrière.

Les droits au CPF

Salariés en CDI

Tous les salariés en CDI ont droit au CPF. Le nombre d’heures disponibles sur leur compte est calculé en fonction du nombre d’années travaillées :

  • Les salariés ayant moins de 4 ans d’ancienneté disposent de 24 heures de formation
  • Les salariés ayant entre 4 et 8 ans d’ancienneté disposent de 36 heures de formation
  • Les salariés ayant entre 8 et 10 ans d’ancienneté disposent de 48 heures de formation
  • Les salariés ayant plus de 10 ans d’ancienneté disposent de 60 heures de formation

Salariés en CDD ou intérimaires

Les salariés en CDD ou intérimaires ont également droit au CPF. Le montant de leur contribution au CPF est calculé de la même manière que pour les salariés en CDI. Les formations prises en charge par le CPF sont les mêmes pour tous les salariés. La DIF, qu’est-ce que c’est ? La DIF est une aide financière qui permet aux salariés de suivre des formations professionnelles.

Lire aussi  Tout savoir sur l’annulation d’une formation CPF
calcul cpf jeune femme ethnique travaille ordinateur portable cafe moderne rue tout degustant boisson

Comment calculer le montant de sa contribution au CPF ?

Le CPF, ou compte personnel de formation, est un dispositif permettant aux salariés de se former tout au long de leur vie professionnelle. Pour cela, chaque salarié cotise à son CPF en fonction de son temps de travail. Le montant de la contribution au CPF est calculé en fonction du salaire brut du salarié et du nombre d’heures travaillées par mois.

Pour les salariés en CDI, la contribution au CPF est de 1% du salaire brut mensuel. Pour les salariés en CDD ou intérimaires, la contribution au CPF est de 0,50% du salaire brut mensuel.

Le CPF permet aux salariés de se former tout au long de leur vie professionnelle. Les formations prises en charge par le CPF peuvent être des formations initiales, des formations professionnelles continues ou des formations qualifiantes.

Les formations prises en charge par le CPF

Le CPF (Compte Personnel de Formation) permet aux salariés de se former tout au long de leur vie professionnelle. Le CPF peut être utilisé pour financer des formations diplômantes ou certifiantes, des actions de bilan de compétences, ainsi que des actions de VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Les formations prises en charge par le CPF sont nombreuses et variées : il y en a pour tous les goûts et tous les besoins ! Que vous souhaitiez vous reconvertir, améliorer vos compétences ou acquérir de nouvelles connaissances, le CPF est là pour vous accompagner.

Pour savoir si une formation est éligible au CPF, il suffit de consulter le catalogue des formations éligibles sur le site internet du CPF (www.moncompteformation.gouv.fr). Vous y trouverez également toutes les informations nécessaires pour vous inscrire à une formation et obtenir le financement du CPF.

Lire aussi  Comprendre le CPF et ses avantages dans la fonction publique

La DIF, qu’est-ce que c’est ?

Le CPF, c’est le compte personnel de formation. Tout salarié en CDI ou en CDD a droit au CPF. Le CPF permet de financer tout ou partie d’une formation, quelle que soit sa durée.

Pour calculer le montant de sa contribution au CPF, il faut tenir compte du salaire brut et du nombre d’heures travaillées. Le montant de la contribution est déduit du salaire net.

Les formations prises en charge par le CPF sont celles qui permettent d’acquérir des compétences professionnelles (formation professionnelle initiale ou continue, formation à la conduite d’un véhicule, etc.).

Le CPF, c’est le compte personnel de formation. Tout salarié en CDI ou en CDD a droit au CPF. Le CPF permet de financer tout ou partie d’une formation, quelle que soit sa durée.

Pour calculer le montant de sa contribution au CPF, il faut tenir compte du salaire brut et du nombre d’heures travaillées. Le montant de la contribution est déduit du salaire net.

Les formations prises en charge par le CPF sont celles qui permettent d’acquérir des compétences professionnelles (formation professionnelle initiale ou continue, formation à la conduite d’un véhicule, etc.).